Optimiser son routeur wifi

optimiser-routeur

Dans mon article précédent, je détaillais rapidement l’installation de base d’un routeur pour accéder à sa console en wifi. Aujourd’hui je voulais rentrer un peu plus en détail et voir comment nous pouvions optimiser notre routeur pour offrir la meilleure connexion wifi possible.

Bien placer son routeur et ses antennes

Comme n’importe quel signal électromagnétique, les ondes Wi-Fi se propagent dans l’air. Lorsqu’une surface ou un obstacle quelconque vient s’interposer entre un émetteur wifi et un récepteur, celui-ci va considérablement appauvrir la qualité du signal. 

Le placement de votre routeur dans une large zone ouverte et surélevée est toujours à privilégier. Moins il y aura d’obstacles, meilleur sera votre signal. 

Le Wi-Fi reste également très sensible aux interférences produites par d’autres équipements d’ondes électromagnétiques diverses comme les micro-ondes, les téléphones portables ou des équipements audio sans fil. Il est donc fortement recommandé d’installer son routeur le plus loin possible de ce genre d’appareils. 

Enfin, des températures trop élevées peuvent également appauvrir votre signal. Placez toujours votre routeur dans un espace aéré et loin de sources de chaleurs comme des radiateurs.

Si votre routeur dispose d’antennes externes – ce qui reste à privilégier – déployez-les totalement et essayez de les orienter en « L » ou dans deux directions opposées afin de couvrir un maximum d’espace.

Ces quelques recommandations peuvent parfois solutionner de vrais problèmes de qualité de signal, ce serait donc dommage de ne pas mettre toutes les chances de son côté dès le départ. 

2.4GHz ou 5GHz ?

Depuis quelques années, on voit fleurir les routeurs wifi « Dual-Band » sans vraiment trop savoir à quoi ils font référence. 

Jusqu’à présent, nos routeurs n’utilisaient que la bande 2.4GHz pour faire transiter leur signal. Désormais, une nouvelle bande est disponible: la bande 5GHz.

Cette bande utilise des ondes plus courtes qui offre une vitesse beaucoup plus importante. On serait tenté de penser que le choix de la bande 5GHz est toujours à privilégier mais ce serait faire un raccourci un peu hâtif. 

En effet, si le débit est beaucoup plus important, les ondes courtes ont aussi plus de mal à voyager sur de longues distances ou à franchir des obstacles. 

Par expérience, dans les salles de spectacle où les obstacles sont nombreux et où la distance entre la scène et la régie peut être importante, le choix de la bande 5GHz ne m’a occasionné que des soucis et je préfère de loin utiliser la bande 2,4GHz avec un canal optimisé que la 5GHz. D’autant que ça suffit amplement pour de la commande déportée comme je l’utilise. 

Si vous utilisez votre Wi-Fi pour streamer un flux vidéo HD et que la distance n’est pas importante, alors peut-être serait-il intéressant de considérer la bande 5GHz.

Le choix de ces deux bandes se configure sur l’interface d’administration de votre routeur à condition qu’il soit bien dual-band. 

Certains routeurs ne permettent l’utilisation que d’une seule bande sur les deux et vous devrez faire un choix dès le départ. D’autres permettent d’activer deux réseaux simultanés – pour chacune des bandes – ce qui vous permet ensuite de choisir à quel réseau vous souhaitez vous connecter avec votre appareil déporté. 

Choisir le canal wifi idéal

Je suis persuadé que vous avez tous fait un tour sur l’interface d’administration de votre box internet – qui est aussi un routeur wifi – et que vous avez déjà remarqué la notion de « canal » (« channel » en anglais) dans la partie Wifi. Vous retrouvez d’ailleurs la même chose dans l’interface de votre routeur. 

Ces canaux, ce sont en fait des petites portions de notre bande wifi que l’on utilise pour faire transiter nos données.

On utilise généralement 13 canaux de 20MHz sur la bande 2,4GHz et 19 canaux sur la bande 5GHz en Europe.

Le problème des canaux de la bande 2.4GHz est qu’ils sont répartis sur une portion de 100MHz seulement et donc se superposent les uns et les autres – contrairement à la bande 5GHz qui sont tous espacés. On comprend parfaitement le problème sur l’image ci-dessous :

Répartition des 13 canaux wifi de la bande 2.4GHz

Ce qu’il faut savoir c’est qu’un canal ne peut faire transiter qu’un seul signal à la fois donc si plusieurs appareils l’utilisent en même temps, les signaux devront attendre de passer chacun leur tour ce qui occasionnera une latence. En bref, plus il y a d’appareils utilisant le wifi en même temps, plus le réseau sera lent.

Cela étant, si vous émettez sur un canal qui se chevauche avec un autre canal actif, vous rencontrerez dans ce cas des interférences, ce qui est pire car le signal sera dégradé plutôt que temporisé dans notre cas précédent.

Deux solutions s’offrent à nous :

  • Soit vous trouvez un canal libre qui ne se chevauche pas avec un autre canal actif (cas de figure idéal);
  • Soit la bande est déjà bien occupée et vous choisissez un canal peu saturé mais qui ne se chevauche avec aucun autre canal actif.

Dans l’illustration précédente, les canaux 1, 6 et 11 ne se chevauchent pas, de même que les canaux 2, 7 et 12 ainsi que 3, 8 et 13.

Dans nos environnements où les ondes wifi sont utilisées par tous, de nombreux canaux sont utilisés – il y a fort à parier que chez vous un voisin utilise le même canal que vous. 

Pour déterminer l’occupation de notre bande wifi, j’utilise une application assez pratique sur mon téléphone qui s’appelle Wifi Analyzer. Cela me permet de scanner en deux clics la bande wifi et de voir quels canaux sont utilisés et quel est l’encombrement du réseau. En fonction de ça je sais quel sera le canal le plus efficace à utiliser. 

Bref aperçu de l’application WiFi Analyzer

Ce qu’on ne nous dit pas en revanche est de savoir qui utilise tel ou tel canal et pourquoi.

Si l’un des canaux n’est utilisé que par une seule personne mais que cette personne télécharge des fichiers volumineux à longueur de temps, cela sera beaucoup plus embêtant qu’un canal utilisé par 10 personnes qui ne font qu’envoyer des emails. 

Dans le spectacle, j’ai tendance à privilégier malgré tout les trois bandes 1, 6 et 11 en essayant de trouver celle qui est la moins sollicitée. 

Si vous voyagez tous les jours avec votre routeur, vous pouvez faire le choix de laisser l’option en « Auto » afin que le routeur décide lui-même quel canal est le plus adapté mais c’est une technique qui est intéressante à prendre en compte en instal’ fixe ou si vous rencontrez des problèmes de lenteur à l’usage. 

Qualité de service

Souvent appelée QoS sur nos routeurs – pour Quality of Service – cette fonction est très intéressante pour ceux qui ont des équipements en réseau dont la stabilité est primordiale. 

Pour faire simple, cette fonction permet de prioriser des appareils ou des applications sur le réseau.

Prenons un exemple simple : Imaginons que nous avons un routeur relié  avec plusieurs ordinateurs connectés en wifi et sur lequel est branché notre console son et une tablette en wifi avec une remote pour la console. Les ordinateurs sont par exemple ceux de la production qui communiquent entre eux et s’échangent différents fichiers. 

Dans cette configuration, la console son et la tablette qui y est connectée sont les plus importantes car on ne veut pas de latence entre elles. 

Pour cela, on va activer le service QoS sur notre routeur et on va prioriser notre console et notre tablette grâce à leur adresse IP.

Ainsi, si le réseau est encombré parce que tout le monde l’utilise en même temps, la console et sa tablette garderons la priorité sur le réseau, limitant ainsi une dégradation de la qualité du signal entre elles. 

Séparer son réseau grâce aux VLANs

Ma dernière solution pour optimiser son routeur wifi et conserver une qualité de réseau optimale est d’utiliser des VLANs.

Les VLANs – pour Virtual Local Area Network, c’est à dire réseau local virtuel – permettent de créer différents réseaux séparés sur votre routeur, qui ne pourront pas communiquer entre eux. 

Ce qu’il faut comprendre, c’est que plusieurs équipements en réseau vont envoyer plusieurs messages sur le réseau ce qui va occasionner un temps pour les traiter et certains appareils en broadcast vont envoyer des messages à tout le monde sans distinction de destinataire. Cela peut entrainer une surcharge voire même la perte de messages. 

Séparer notre réseau en plusieurs VLANs permet de limiter la communication entre appareils concernés. 

Sur mon routeur, je vais par exemple avoir un VLAN pour mon réseau lumière, un VLAN pour mon réseau son et un VLAN pour la prod. Ma console son ne recevra jamais de messages de ma console lumière et inversement. 

Schéma d’exemple de configuration de VLANs

Il faut toujours privilégier des petits réseaux plutôt qu’un seul et gros réseau.

Par ailleurs, la création de VLANs va accroitre la sécurité puisque les attaques potentielles sur votre réseau seront cantonnées au VLAN attaqué, préservant ainsi le reste de vos équipements. 

Grâce au QoS dont je parlais plus haut, on pourra également favoriser le flux d’un VLAN par rapport aux autres. 

Petit conseil bonus, il nous est récemment arrivé en tournée de perdre la connexion wifi avec notre routeur lorsque nous étions connecté avec l’iPad. En farfouillant sur l’interface d’administration du routeur et en désactivant le mode économie d’énergie, nous n’avons plus jamais eu de problème. C’est un truc tout bête mais auquel il est en effet bon de penser.

Voilà quelques clés pour optimiser son routeur wifi et faire en sorte d’avoir un réseau le plus performant et stable possible. J’ai essayé de ne volontairement pas entrer dans trop de détails. Si vous avez d’autres techniques, n’hésitez pas à les partager en commentaires !

Le partage c'est la vie !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Rejoins la communauté !

Envie de découvrir encore plus de contenu et d’outils pratiques ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter

Restons connectés

Inscris-toi gratuitement à notre lettre d’information mensuelle !

Rejoins nous