Pixie Wash XB, petit mais puissant !

20200812_121058-1

Premier de notre série de bancs de test des projecteurs qu’on connait peu mais qui méritent qu’on leur laisse une petite place dans nos parcs.

Aujourd’hui je vous propose de faire un tour chez Prolights notre fabricant de projecteurs Italien. Une marque peu connue mais qui mérite sa place! Des projecteurs très bien finis avec un design soigné à des prix très abordables.

Dans ce banc de test, présentation de son nouveau projecteur: Le Pixie Wash XB. Un Zoom et une colorimétrie presque irréprochables, un dimmer très linéaire et parfait pour un projecteur à source LED, petit tour d’horizon de ce petit asservi!

Sa source: La LED et sa colorimétrie

Quel flux! Parlons de sa LED justement, le Pixie Wash XB est équipé d’une source LED RGB + Blanc chaud lui permettant d’obtenir de belles palettes de couleurs, des couleurs très saturées, aux beaux pastels, c’est sûr vous serez conquis!

Les blancs chauds et les blancs froids sont très bien équilibrés, fluctuant de 2800 à 8000 °K. Les couleurs sont d’un point de vue général très belles, le projecteur propose à ce sujet plusieurs mode de gestion de colorimétrie, en voici le détail:

  • Le Mode calibré: qui réduit la puissance de la LED mais qui permet un très beau rendu de couleur, précis et fin.
  • Le Mode Off / manuel: qui libère plus de puissance et de rendement au détriment de la qualité colorimétrique, sans surprise.

280W ! C’est la puissance de la LED, qui confère au Pixie Wash une puissance plus que surprenante pour sa taille et son poids.

La dissipation thermique

Concernant la dissipation thermique, il faut dire que Prolights propose un panel complet de gestion à son utilisateur afin de gérer la dissipation thermique en mode “naturel” ou en mode “ventilé”, voici le détail:

  • High: Ventilateur en mode pleine puissance, la LED diffuse son flux au maximum de sa puissance. Le ventilateur est bruyant.
  • Silent: Le ventilateur ventile mais bride sa puissance pour rester silencieux, la LED bride un peu sa puissance afin de ne pas surchauffer.
  • Auto: Le mode du ventilateur conseillé pour une meilleure utilisation, il régule sa vitesse de rotation en fonction de la puissance de la LED, qui elle garde toute sa puissance.
  • Off: Le ventilateur est coupé, la LED est bridée en puissance, et la dissipation est naturelle, très utile parfois.

A propos de dissipation jetons un coup d’œil aux dissipateurs qui se cachent derrière la coque du projecteur.

Photo 1: Vue arrière du dissipateur thermique, à l’arrière de la source LED, c’est lui qui joue le rôle principal de dissipation.
Photo 2: Vue de dessus du dissipateur, à droite de l’image on remarque le dissipateur que l’on décrit sur la photo 1

Des dissipateurs qui assurent un refroidissement efficace et confère au Pixie Wash XB une grande fiabilité. Au total 3 dissipateurs sont fixés à l’arrière du projecteur, le premier (photo 1) assure en premier le refroidissement de la led, le second et le 3ème englobe la LED de part et d’autre avec 2 ventilateurs qui assurent la circulation d’un flux d’air.

Le bloc LED englobé par les 2 ventilateurs que l’on distingue dessus et dessous ainsi que ses dissipateurs
Le dimmer

Très belle graduation, nous avons fait des tests avec des temps de fade jusqu’à 1 min et le résultat est bluffant pour ce petit projecteur (il faut dire que la technologie LED prend de l’avance ces derniers temps) on note simplement un blanc qui à tendance à virer légèrement au vert sur les derniers pourcentage.

Le zoom et la lentille frontale

Un zoom très efficace avec son amplitude de 7 à 40°, qui permet au Pixie Wash XB de s’utiliser “presque comme” un beam, il permet également de faire de beaux aplats de couleurs sur une utilisation en contre.

Le Pixie Wash XB en mode Wide à 40° d’ouverture

La lentille frontale du Pixie Wash est une lentille martelée semblable à celle d’un PC ce qui permet au projecteur de parfaitement bien s’intégrer sur un plateau en théâtre ou en danse sur lequel le traditionnel est encore omniprésent.

Sa connectique / protocole de commande
La face arrière du PixieWash XB et ses connectiques

La connectique RJ45 permettent au projecteur d’accueillir plusieurs protocoles de contrôle dont le Art-net, on remarque les LEDs d’activité qui permettent de s’assurer de l’activité dans le réseau.

Concernant le DMX, une classique connectique 5 points , on regrette simplement l’absence de connecteurs DMX 3 broches, bien utile dans certaines situations et qui pourrait nous dispenser l’utilisation d’adaptateurs.

Son antenne permet la prise de contrôle du projecteur en Wireless-DMX, un protocole qui commence à faire ses preuves! (très fiable)

La connectique True1 pour l’alimentation du projecteur et son classique re-départ, 240w consommé au maximum par projecteur autant dire que vous pourrez “linker”.

Pour conclure

Un beau petit projecteur pour vos événements et spectacles, une belle colorimétrie, un dimmer surprenant, un zoom efficace et une lentille en verre similaire à celle du PC qui permet au Pixie Wash XB de très bien s’intégrer au plans de feux, à cela s’ajoute un design soigné et un prix très abordable.

Evidemment, cet article n’est pas sponsorisé. On a juste aimé la machine et on voulait vous en parler en détail!

Le partage c'est la vie !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Rejoins la communauté !

Envie de découvrir encore plus de contenu et d’outils pratiques ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter

Restons connectés

Inscris-toi gratuitement à notre lettre d’information mensuelle !

Rejoins nous