Quel logiciel de CAD est fait pour moi ?

plan

C’est une question qu’on voit souvent passer sur les forums ou les groupes Facebook, et la réponse n’est pas facile à donner. Tout d’abord parce que chacun recherche différentes choses d’un logiciel CAD et plus généralement que chacun est différent. C’est un peu comme demander « quelle voiture est faite pour moi ? ». 

Déjà essayons de voir de quoi nous avons besoin afin d’essayer de trouver le logiciel qui sera le plus adapté. 

Critères de choix

Aucun de nous ne travaille vraiment de la même façon ni n’a les mêmes besoins. Certains ont besoin de plans très détaillés, d’autres veulent faire de la visualisation 3D contrôlable dans le logiciel ou connecté à une console, d’autres encore ont besoin de générer les documents de travail comme le patch lumière ou la liste du matériel par position. 

En plus des fonctionnalités inhérentes à notre travail, il faut aussi prendre en considération les différents interlocuteurs avec qui on travaille et leur méthodologie à eux. Les plans de salles sont-ils faits par vos soins ? Fournis en PDF ou en DWG ? Avez-vous besoin de travailler en même temps avec d’autres utilisateurs via un cloud ?

Bien sûr la question hardware est incontournable : Plutôt Mac, Linux ou Windows ? Est-ce que vous travaillez avec un trackpad ou à la souris ? Est-ce que vous disposez d’un port USB libre pour un éventuel dongle ?

Un autre argument inévitable, celui du prix. Le sujet qui fâche bien sûr ! Malheureusement, on compte peu de logiciels CAD adaptés spectacle accessibles gratuitement. La question est donc de savoir quels moyens on est capable de mettre dans un tel logiciel et si l’investissement est rentable vis à vis de l’utilisation qu’on en fait. 

Plan 2D simple à moindre coût

Si votre truc c’est de faire des plans de scène pas trop complexes ou des plans de feu schématiques sans être au cordeau niveau précision, n’importe quel logiciel de dessin peut faire l’affaire. Un petit OpenOffice draw avec notre super librairie de symboles et le tour est joué. 

On peut également trouver de petits logiciels gratuits dédiés à la création de plan de feu comme LXFree ou Softplot.

J’en ai vu certains faire des plans sur Word ou Photoshop si vous disposez déjà de ce genre d’outils. Entre nous, ça doit être un peu laborieux mais parfois quand on a quelque chose de simple à faire, ça peut faire la blague !

Plans pros, rapports et 3D

Très honnêtement, ce n’est pas facile de classer les logiciels pros qui sont utilisés dans notre milieu tant ils se marchent sur les pieds les uns des autres. 

Commençons par Autocad qui est une référence dans le milieu architectural. Beaucoup de salles sont dessinées sur ce logiciel par les architectes à la construction et il devient facile de récupérer leur plan pour l’éditer. C’est un logiciel très puissant en terme de dessin et d’impression papier. En revanche, si on veut commencer à générer des rapports ou des listings, il va falloir batailler avec des macros excel et ça c’est clairement moins fun. Pour la lumière en 3D, même s’il est possible d’en faire, laissez tomber c’est vraiment pas pratique.

Grand concurrent du précédent, Vectorworks est également très sollicité dans le milieu architectural. C’est un outil de dessin puissant et son grand atout: sa version Spotlight qui intègre tout ce qu’il faut pour faire de vrais plans de feu et l’extension Vision pour la 3D. Autre point intéressant, il intègre la gestion des librairies de projos en GDTF dont je parle un peu plus en détail dans cette fiche pratique. Enfin, l’extension Braceworks permet de faire des calculs de rig et de produire des documents certifiés normés.

Pour la partie purement dédiée spectacle, le bien connu Wysiwyg offre tout ce dont on peut avoir besoin, tant en terme de plan, de génération de rapports, de 3D ou de live. Mais s’il a autant d’atouts, il n’en reste pas moins qu’il est très cher et ne sera pas rentable si vous ne l’utilisez pas régulièrement sans compter que c’est un logiciel peu intuitif qui demandera un vrai apprentissage. 

Autre logiciel particulièrement orienté 3D, Capture Visualisation propose un logiciel très simple à prendre en main et relativement épuré en opposition à l’usine à gaz qu’est Wysiwyg. En deux trois clics, il est facile de sortir un plan pro et de faire sa visualisation 3D dans la foulée et les tarifs sont très attractifs. 

Prévisualisation 3D

Pour ceux que la partie plan n’intéresse pas et qui recherchent uniquement un logiciel pour faire de la visualisation 3D de leur lumière, la plupart des constructeurs de consoles ont créé leur propre visualiseur. On va donc trouver GrandMA 3D, Martin Show Designer, MagicVis, Avolites Simulator…

Dans le lot on peut aussi parler de LightConverse qui va permettre de construire ses scènes en 3D et de générer des plans papiers avec listings et patch. 

Pas facile de les départager tant les avantages comme les défauts se recoupent et chacun trouvera celui qui répond à un maximum des critères qu’il recherche. Pour essayer d’y voir clair, j’ai synthétisé les principaux logiciels de cet article dans cette fiche pratique. On compare les fonctions et les prix en détail.

À titre personnel, j’ai commencé sur Autocad mais ses limitations « spectacle » ont vite été un frein qui m’ont fait passer à Wysiwyg. Pour autant, en grand utilisateur Mac (wysi n’est disponible que sur windows) j’ai récemment changé pour Capture qui est bien moins cher que son homologue. Quand on est freelance, c’est un paramètre qu’on ne peut pas négliger. 

Et vous, vous bossez avec quoi ? Vous en avez essayé beaucoup ?

Le partage c'est la vie !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Rejoins la communauté !

Envie de découvrir encore plus de contenu et d’outils pratiques ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter

Restons connectés

Inscris-toi gratuitement à notre lettre d’information mensuelle !

Rejoins nous